samedi 8 octobre 2016

Recette bourguignonne; Saupiquet de Jambon

Ingrédients:

4 tanches épaisses de jambon à l'os
200g de lanières de jambon à l'os

15 cl de vin blanc de bourgogne

150g de crème fraiche
50g de beurre
10 cl de bouillon
4 échalotes
4 cuillerées à soupe de verjus ou un très bon vinaigre
1 cuillerée à soupe de farine


Préparation:


Dans une casserole faire fondre le beurre et la farine en remuant, jusqu'a l'obtention d'un roux. Y incorporer le vin blanc et le bouillon froid , on fouette énergiquement, le tout, avant d'un ajouter les lanières de jambon, 2 échalotes hachées, du sel , du poivre.Lorsque la sauce commence à s'épaissir, on la retire du feu.


Dans une deuxième casserole, on met à fondre les 2 échalotes restantes, hachées dans le verjus.Lorsque celui ci est presque évaporé , on ajoute la crème fraiche et on assaisonne avec du sel et du poivre. On la laisse cuire environ 2 minutes avant d'y ajouter la première sauce, puis de bien mélanger l'ensemble.                                                                                                                                 On fait saisir sur les 2 faces les tranches de jambon dans une poêle anti adhésive.
Ensuite dans un plat à gratin, on dispose les tranches de jambon, recouvertes de la sauce, le tout est mis à gratiner une dizaine de minutes à 180°.
Peut être accompagné de pommes vapeur, haricots vert ou de frites maison.


Bon  appétit,


Revue TP equinoxe d'automne 2016

TP n69
TP 69 sommaire

mardi 6 septembre 2016

Le message de nos ancêtres par Jean Haudry

message de nos ancetres jean haudry
Il était une fois… nos ancêtres indo-européens.

Nous vivons des temps où tout est fait pour couper les Européens de leurs racines.
Et la cible prioritaire des zélotes du déracinement est, bien sûr la jeunesse.
C’est pourquoi ce livre a pour but de rappeler aux jeunes garçons et filles (mais pas seulement) de chez nous quel univers spirituel ils portent en eux,tel qu’il leur leur a été légué par leurs ancêtres.
Qui étaient nos ancêtres?
Ils trouverons la réponse grâce au texte de Jean Haudry et aux illustrations d’Eric Heidenkopf,qui ont su,en se basant sur l’Histoire et la Tradition, dresser un portrait riche en couleurs de ceux qui nous ont transmis un héritage génétique et culturel à nul autre pareil.

Le livre est vendu 14 € + frais de port
+ Frais de ports France seulement pour un exemplaire :     2.75 €      …     
+ Frais de ports Europe (CE) pour un exemplaire :            4,50 €     …
+ Frais de ports hors CE pour un exemplaire :                   6,50 €     …     
                                                                       Total : …………….


Chèque à l’ordre des Éditions de la Foret.
Commande à adresser à : LES ÉDITIONS DE LA FORÊT
                  Le Mas Fougères 04300 Forcalquier

jeudi 28 juillet 2016

Sarko – le vrai CV :

aaaaaaaaaaaaaa
Nicolas doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité.
Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir.
Thierry Meyssan a décidé d’écrire la vérité sur les origines de l’ancien président de la République « française ».
Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité.
Tonton Pasqua et l’arriviste. Ce pourrait être une fable de La Fontaine.
Les Français, lassés des trop longues présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, ont élu Nicolas Sarkozy en comptant sur son énergie pour revitaliser leur pays.
Ils espéraient une rupture avec des années d’immobilisme et des idéologies surannées.
Ils ont eu une rupture avec les principes qui fondent la nation française.
Ils ont été stupéfaits par cet « hyper-président », se saisissant chaque jour d’un nouveau dossier, aspirant à lui la droite et la gauche, bousculant tous les repères jusqu’à créer une complète confusion.
Comme des enfants qui viennent de faire une grosse bêtise, les Français sont trop occupés à se trouver des excuses pour admettre l’ampleur des dégâts et leur naïveté.
Ils refusent d’autant plus de voir qui est vraiment Nicolas Sarkozy, qu’ils auraient dû s’en rendre compte depuis longtemps.
C’est que l’homme est habile. 
Comme un illusionniste, il a détourné leur attention en offrant sa vie privée en spectacle et en posant dans les magazines people, jusqu’à leur faire oublier son parcours politique.
Que l’on comprenne bien le sens de cet article : il ne s’agit pas de reprocher à M. Sarkozy ses liens familiaux, amicaux et professionnels, mais de lui reprocher d’avoir caché ses attaches aux Français qui ont cru, à tort, élire un homme libre.
Pour comprendre comment un homme en qui tous s’accordent aujourd’hui à voir l’agent des États-Unis et d’Israël a pu devenir le chef du parti gaulliste, puis le président de la République française, il nous faut revenir en arrière.
Très en arrière.suite



vendredi 24 juin 2016

LA VOIX DU PEUPLE, LA VOIE DE LA LIBERTE


9 jni 12.jpg
Pierre Vial, Président de Terre et peuple

Consternation de toutes celles et de tous ceux qui, à un titre ou à un autre, sont partie prenante dans le fonctionnement du Système : le peuple anglais et le peuple gallois ont osé l’impensable. Ils ont osé dire non au Système, dont une des illustrations majeures est l’Union Européenne.
Pourtant tout avait été fait pour les dissuader de ce crime de lèse-majesté, tous les épouvantails avaient été brandis. En vain : avec flegme et bon sens, les « gens d’en bas » ont envoyé « les gens d’en haut » se faire foutre. C’est donc possible et ce premier enseignement du référendum britannique met la panique au sein de l’Etablissement car il démontre la force du populisme.
Un populisme qui dit non à la City et donc au pouvoir du fric, non à Bruxelles et donc à la tyrannie bureaucratique et technocratique prétendant penser et décider à la place du peuple. Non à l’immigration et à la destruction des identités nationales. Et les gens du Système avouent redouter l’onde de choc : les Anglais montrent aux autres peuples d’Europe qu’il est possible de se libérer et de choisir une Europe des peuples et des patries.
Et l’appel à un référendum se répand comme une traînée de poudre de pays à pays. Car il est temps de mettre au pied du mur ceux qui se gargarisent en permanence avec le mot « démocratie » : « Vous êtes démocrates ? Alors donnez la parole au peuple ». Un refus montrerait que les populistes ont raison et qu’ils représentent donc l’avenir.
Décidément le 23 juin 2016 s’inscrit d’ores et déjà comme un grand jour dans l’Histoire du combat pour la liberté et l’identité.